OUAH !

Chauffer une maison bien isolée et avoir l’eau chaude toute l’année grâce à 18 m2 de capteurs solaires thermiques complétés par 1 à 3 stères de bois – bûches ou pellets – quelque 100 kWh d’électricité et bénéficiant d’un excellent bilan CO2, voilà qui est innovant !

Les capteurs solaires thermiques chauffent l’eau du stock. D’une entre-saison à l’autre, le soleil produit toute l’eau chaude nécessaire. En hiver, le bois, stock d’énergie renouvelable et neutre en CO2 , fournit via un poêle hydraulique de la chaleur selon les besoins liés aux conditions météo. Ce dernier, placé dans l’appartement, chauffe à la fois son environnement direct et le stock d’eau lorsque le solaire n’y suffit pas. Il n’est pas nécessaire d’entretenir le feu toute la journée, car quelque 80% de la chaleur produite est stockée dans un réservoir d’eau d’où la chaleur alimente les radiateurs selon les besoins du moment.

Une maison équipée de la sorte a déjà opéré la transition énergétique. Elle n’hypothèque pas la fourniture d’électricité hivernale et ses émissions CO2 sont faibles. En 20 ans, fabrication, entretien et recyclage compris, l’énergie fournie à la maison est à raison de 70 à 90% d’origine renouvelable. L’association Sebasol propose la réalisation de ce type d’installation en auto-construction ou en clé-en-main.