Le concept Sebasol

ACCEDER  A  L’ANCIEN  SITE  

Sebasol met en avant le solaire thermique

Sebasol conçoit et aide à réaliser des systèmes solaires thermiques. Dans la perspective de la transition énergétique et vu l’énorme quantité d’énergie utilisée dans ce domaine (en Suisse c’est 41%), il est très pertinent de recourir au solaire thermique. Cette technique règle non seulement le problème du CO2, mais aussi l’utilisation, en hiver, de grosses quantités d’électricité nécessaires au fonctionnement des pompes à la chaleur (PAC). Même lorsque cette électricité est partiellement d’origine PV et à forte proportion hydraulique, il s’y cache encore beaucoup d’énergie d’origine fossile et donc non renouvelable.

Le solaire thermique produit de la chaleur pour l’eau chaude (ECS) et pour le chauffage. Cette manière d’utiliser l’énergie solaire est fort efficace tout en demeurant une technique simple (low-tech). Produite par les capteurs, la chaleur se stocke sur le lieu de production dans un simple accumulateur contenant de l’eau. Elle sert alors à faire de l’eau chaude (ECS) et au chauffage de  l’habitat. En Suisse quelque 41 % (voir la répartition)de l’énergie consommée est engloutie par la production d’eau chaude et le chauffage, il est donc pertinent d’y répondre de la meilleure manière possible.

Lorsqu’un poêle hydraulique à bûches vient compléter l’installation solaire thermique on a non seulement de quoi couvrir à l’année tous les besoins d’eau chaude et de chauffage, mais encore de viser l’indépendance énergétique. Et cela avec des systèmes simples de longue durée de vie, réparables par l’usager, et qui n’asujetissent pas aux experts et abonnements. En faisant le bilan énergétique de l’ensemble du cycle de vie d’une telle installation (construction-entretien-exploitation-recyclage), il en ressort qu’elle utilise globalement 4 fois moins  de ressources épuisables (énergie fossile) pour produire l’eau chaude et subvenir au chauffage d’une maison de type villa, que ne le permet une installation PV + réseau + PAC classique. Il en découle une diminution significative de pollution sous forme d’émission de CO2 et de déchets radioactifs. Il n’est pas ici simplement question de l’énergie grise, mais aussi de celle qui est consommée pour faire  fonctionner l’installation. Lorsque cette énergie est tirée du réseau électrique, cela représente une part importante de fossile.

Structure, identité et fonctionnement de Sebasol

Sebasol n’a pas de visée commerciale. Porté par des bénévoles, Sebasol est présent sur le terrain d’une part au moyen de trois Centres régionaux (VD, VS et JU) et d’autre part grâce à une petite dizaine d’installateurs agréés qui travaillent comme indépendants.

Les Centres régionaux sont actifs dans l’autoconstruction au sens où ils forment des personnes à construire de leurs mains leur propre installation solaire thermique au prix coûtant du matériel majoré d’un droit de licence. Les Centres régionaux forment les autoconstructeurs en théorie et en pratique, les coachent, assument certaines démarches administratives et procurent le matériel nécessaire. Outre l’autoconstuction, les Centres régionaux travaillent à la conception et à l’expérimentation de nouveaux sytèmes et champs d’application du solaire thermique.

Les installateurs agréés utilisent les concepts Sebasol et les proposent clé-en-main à leurs clients. Les installations qu’ils réalisent correspondent à celles que réalisent les autoconstucteurs. Ce faisant, ils innovent et adaptent le solaire thermique à des situations fort diverses.

Bien plus qu’une question d’énergie

Si Sebasol tient à l’utilisation de l’énergie la plus appropriée possible aux besoins de chaleur dans l’habitat, son action ne s’arrête pas là. De fait, l’énergie est actuellement accaparée par des groupes et lobbies qui rendent l’utilisateur tributeur. Il y a là, une part de souveraineté à retrouver, une relocalisation à opérer et de responsabilité citoyenne à assumer face au tout économique. Par ailleurs l’autoconstruction permet aussi de retrouver une part d’indépendance à l’égard des services après vente souvent indispensables dans le domaine de la chaleur domestique. Et faut-il ajouter que les techniques et concepts appris au travers de l’autoconstruction sont applicables à d’autres domaines que le seul solaire thermique.

Suivre le cours de la Reconquête  est le meilleur moyen d’en savoir plus et de comprendre pourquoi le solaire thermique et autres low-tech sont plus que jamais pertinentes. En attendant de vous rencontrer au cours, ce site dit l’essentiel  sur le solaire thermique et les perspectives insoupçonnées qu’il ouvre au-delà même du domaine de l’énergie.

Sebasol propose…  cliquer  

Avec Sebasol on peut… cliquer

Consulter le flyer… cliquer