Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Liens


 
 
www.ader.ch[ dernier click : 22.06.2017 20:43:31 ]
Fondée en 1980, l'ADER pour Association pour le Développement des Energies Renouvelables, fait partie des survivants. C'est un groupe de praticiens et d'expérimentateurs, qui produire moult solutions intéressantes pour la paysannerie, la petite hydraulique, et même la minoterie. Ils furent et sont encore souvent raillés. Sauf qu'aujourd'hui les raisons ont changé : la loi du commerce impose aux employés sur siège éjectable d'occuper le terrain. Alors un groupe de praticiens qui connait sa physique et est capable d'additionner 2 et 2 est souvent gênant. On aimerait bien leur tapoter sur la tête en leur disant "c'est très bien ce que vous faites mon petit, mais à présent le temps des birkenstocks est terminé. C'est vrai que vous nous avez tiré les marrons du feu, on vous remercie, mais à présent laissez faire nous autres qui savons rien sauf faire croire qu'on sait". Actuellement, une nouvelle génération reprends le flambeau à l'ADER. Nous lui souhaitons robuste mâchoire et longue vie.
 

 
 
www.aquasolaire.ch[ dernier click : 22.06.2017 17:02:59 ]
Aquasolaire est une entreprise , fondée par un apprenti "sortant" Sebasol et dont le siège est à Sion. La technique Sebasol lui permet d'exprimer ses compétences sous forme de solutions personnalisées, ce qui serait très difficile avec des produits industriels contraignants. Elle a de ce fait adhéré à la charte éthique de Sebasol. Elle peut vous proposer des installations solaires thermiques de qualité professionnelles intégrées dans les règles de l'art à tout type de bâtiment. Elle réalis aussi des distributions chauffage qui permettent l'exploitation optimale de l'énergie solaire thermique. Enfin, la connexion de poêles à bois hydrauliques aux installations solaires lui permet de proposer de véritables concepts globaux de chauffage respectueux de l'environnement.
 

 
 
www.gareauxforages.ch[ dernier click : 22.06.2017 17:02:59 ]
Un site en lutte conte les extractivistes qui sévissent dans le canton. Car ceux qui croient que la malédiction des matières premières ne concerne que des peuples à l'autre bout du monde se trompent.
 

 
 
www.jugendsolarprojekt.ch[ dernier click : 22.06.2017 17:02:59 ]
Le programme Solar Generation de Greenpeace. Actions de sensibilisations par les actes, didactiques pour les jeunes, lobbying etc.
 

 
 
www.larevuedurable.com[ dernier click : 22.06.2017 22:08:30 ]
Pour s'informer et s'engager sur l'écologie. La RevueDurable est devient de plus en plus pertinente au fil du temps. Elle a commencé dans le sens économico - ne pas se faire d'ennemis - mainstream pour adopter, contraint forcé par le principe de réalité, à dire des choses qui dérangent. A savoir que le développement durable c'est à peu prêt aussi valable que le modèle de Tycho Brahé à l'époque du changement de paradigme entre le modèle géocentrique et le modèle héliocentrique. A présent ils penchent de plus en plus du côté de la décroissance. Quid alors du nom de la revue ? Les noms, ils sont donnés un jour par des parents de bonne foi même s'ils se trompent, et ensuite les enfants assument de vivre avec. Si la Revue Durable dure encore 20 ans, elle sera dans l'effondrement ou la transition, et son nom sera alors prosaïque tautologie, et de même la pirouette.
 

 
 
www.sebasol.ch[ dernier click : 22.06.2017 21:49:09 ]
Sebasol faisait partie de Solar Support, une faitière qui regroupait des centres régionaux alémaniques et romands actifs dans l'autoconstruction. Hélas, de l’autre côté de la barrière de röstis l’électroencéphalogramme de l’autoconstruction est à peu près plat depuis de nombreuses années. De fait, Sebasol a décidé de coacher les autoconstructeurs alémaniques qui veulent bien avoir de l’indulgence pour notre mauvaise maîtrise de l’allemand. Donc si vous êtes alémanique et que vous voulez faire de l’autoconstrution, c’est ici que ça se passe. Aber Hochdeutsch, bitte.
 

 
 
www.pro-velo-lausanne.ch[ dernier click : 22.06.2017 17:03:09 ]
PRO VELO Région Lausanne (anciennement CYCLIC) veut susciter le "réflexe" vélo dans la région Lausanne-Morges et obtenir une amélioration de la sécurité et des conditions de déplacement pour pour tous les cyclistes. Faut dire que notre adoré président est un grand adepte du vélo et qu'il adore les particules fines émises par tous ces diesels quand en ville il tente de s'oxygéner sur sa petite reine :-)
 

 
 
http://www.sses.ch/[ dernier click : 23.06.2017 00:16:39 ]
Sebasol fait partie de la SSES (Société Suisse pour l'Energie Solaire). Association de défense des solutions solaires de la première heure, à présent négligée par les nouveaux viennent-ensuite opportunistes à qui si on leur tordait le nez il en sortirait pourtant encore du lait. Elle se caractérise par une ambiguïté de plus en plus certaine par rapport au productivisme, ce qui se voit sur son site qui ressemble parfois à un fourre-tout commercial et surtout sur son journal, Energies Renouvelables, qui vante comme 'solution' les usines géantes robotisées à faire des panneaux PV pour 'gagner contre les Chinois' (si vous êtes intoxiqués par la société du spectacle, et donc êtes incapables de vivre autrement que par procuration, vous avez le droit de vous prendre pour 'on' et du fond de votre exclusion, brailler 'on va gagner, on va gagner', ça vous changera du sport). Mais ce n'est pas le cas de nombre de ses sympathiques militant-e-s qui ont tenu ferme en des jours anciens ('alors vos panneaux, ça fonctionne aussi la nuit ?'). Vous les trouvez dans les nombreux groupes régionaux de la SSES. Actuellement, la SSES fait appel à Sebasol pour checker la qualité des installations solaires laissées en rade par les vendeurs fous, en cas d'intérêt pour votre installation cliquez sur SSES/check sur leur site.
 

 
 
www.solarenergy.ch[ dernier click : 22.06.2017 17:03:09 ]
Le SPF, ou Solar Prühfung Forschung, Rapperwill teste et labelise les systèmes solaires thermiques en Suisse. Il délivre un label de qualité à la norme européenne pr NE 12975 et ISO 9806-2 qui donne droit aux subventions cantonales. Vous y trouverez aussi de nombreuses versions démo et on-line de programmes solaires thermiques professionnels comme Polysun, Tubecalc, Meteonorm etc.
 

 
 
www.josef-jenni.ch[ dernier click : 22.06.2017 20:42:09 ]
Joseph Jenni est un pionnier du solaire thermique en Suisse et dans le monde. Il a commencé comme beaucoup d’entre-nous, dans un garage. C'était en 1977, et il ne l’a pas oublié. Il lui arrive encore de se mettre au volant et de livrer dans un coin du pays. Les autoconstructeurs sont toujours étonnés d’apprendre que le petit bonhomme qui parlait mal le français et qui a déchargé avec un palan mécanique tout droit sorti d’un apparent 19ème siècle est le patron de Jenni energietechnick, l’entreprise qui fait des accus merveilleux de simplicité, robustesse et cohérence thermodynamique, alors que les vendeurs de gadgets shadokiens pourris pour gogos idolâtres du progrès finissent les uns après les autres dans les poubelles de l’évolution. Joseph Jenni et toute son équipe ont toujours été ouverts envers nous et l’autoconstruction. Il est cité ici en tant qu’homme car à l’exception des installateurs qui suivent notre charte éthique nous ne faisons pas de promotion d’entreprise. Joseph Jenni a ses opinions, qui pour beaucoup se rapprochent des nôtres et du courant de la décroissance.
 

 
 
www.achetezmoins.ch[ dernier click : 22.06.2017 17:03:10 ]
Le journal Moins ! est né en Suisse romande en 2012. Reprenant le flambeau quasi éteint de l’écologie politique, il parle de la décroissance. Sebasol étant une association se réclamant de l’héritage d’Ivan Illich tenue par des bénévoles objecteurs de croissance pour une partie, et par des bénévoles qui aimeraient bien être comme eux mais leur conjoint veut pas pour l'autre partie (humourrrr), nous ne pouvons qu’encourager leur aventure.
 

 
 
www.sortirdunucleaire.org[ dernier click : 22.06.2017 17:03:10 ]
Sortir du Nucléaire regroupe en un réseau environ 1000 associations en France et en Europe. Leur objectif est d'obtenir l'abandon du nucléaire grâce à une autre politique énergétique, en favorisant notamment la maîtrise de l'énergie, la réduction de la consommation, et d'autres moyens de production. Ils ont eu le mérite de ne pas être allé se compromettre dans le Grenelle de Sarkosy en 2008, au contraire de beaucoup d'autres qui visaient argent, prestige, ou avaient oublié que toute realpolitik a besoin d'idiots utiles. Avec S!lence, c'est un des moyens d'accéder aux réseaux citoyens qui se battent loin des projecteurs.
 

 
 
www.revuesilence.net[ dernier click : 22.06.2017 17:03:10 ]
On ne se parle qu'entre survivants et S!lence est un plus vieux que nous. Revue écologiste gérée par une association indépendante de tout mouvement ou parti, publiée depuis 1982, elle a traversé comme certains de nos membres la bêtise crasse des années golden boys et suivantes (et ce n'est bien sûr pas fini). A l'heure de la peinture en vert pour pousser le mouvement perpétuel impossible de la croissance, elle tient toujours bon. Elle traite de thèmes liés à l'environnement (énergies, agriculture, pollutions, santé...) et à la société (féminisme, non-violence, relations nord-sud, décroissance...), en privilégiant une approche transversale. Ces thèmes sont abordés chaque mois de manière accessible, en présentant des alternatives. Si vous voulez savoir ce qui se passe dans la société d'en bas, loin du bourrage de mou médiatique, vous avez une bonne chance de le trouver dans S!lence.
 

 
 
www.decroissance.org[ dernier click : 22.06.2017 20:39:29 ]
"L'institut d'études économiques et sociales pour la décroissance soutenable" (l'IEESDS pour les intimes) est lié au journal La Décroissance, un des poil à gratter du paysage médiatique français. Le style de La Décroissance déplait le plus souvent, et aussi la personnalité de certains de ses membres. Il y a là un mélange de gueulardise hexagonale sans laquelle il manquerait quelque chose au monde, d'hypersensibilité qui tire plus vite que son ombre (se prendre des gnons sans arrêt, ça rend tendu), et de saine volonté de ne pas se compromettre avec les bien assis du développement du râble. A l'IEESDS on se retrouve dans le courant intellectuel remontant à Platon, Thoreau et Gandhi, occulté par l'idéologie dominante depuis à peu près un siècle. Des gens qui comme nous croient à ce qu'ils savent : les lois de la thermodynamique et l'impossibilité du mouvement perpétuel, même peint en vert.
 

 
 
www.peakoil.net[ dernier click : 22.06.2017 20:38:28 ]
L'ASPO pour 'Association for the Study of Peak Oil & Gaz', ce sont les méchants qui - dans la ligne du précurseur King Hubbert - ont dit avant tout le monde que la terre fossile allait s'épuiser tout rond. Avec pour conséquence la fin de la croissance. Risée des journalistes pendant des années, leurs conclusions sur la déplétion des ressources pétrolières FACILEMENT EXTRACTIBLES ont été depuis confirmées par l'AIE (Agence Internationale de l'Energie), qui a rétroactivement admis que le pic du pétrole conventionnel avait eu lieu en 2005. Et à présent ? Et bien, à présent, il y a report sur le non-conventionnel, qui coûte beaucoup plus cher, produit beaucoup plus de ravages environnementaux, nécessite beaucoup plus de muscle et de corruption pour être imposée aux populations qui voient leur territoires dévastés, et est financièrement beaucoup plus fragile, comme l'a montré la guerre 'Arabie Saoudite contre Fracking' des années 2014-201?. Et sur cela, plus personne ne moufte, c'est la tête dans le sable. Et pourtant, il y a tout un banquet de conséquences. Voir aussi le Rapport Meadows, et ses multiples updates qui disent toujours hélas la même chose, si vous vous intéressez à la question sur un mode plus large (incluant aussi l'entropie, et pas seulement la déplétion).
 


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.